Partager :

https://www.jintian.co

Biographie

Tian Jin, né en 1986 dans la région du Guangxi au sud de la Chine, est photographe documentaire. Il aborde des sujets comme l’immigration, la pauvreté, la souffrance, les laissés-pour-compte, la nature et l’influence de la société de consommation sur la vie urbaine. En 2009, il obtient une licence de cinéma au sein de l’Institut de cinéma du Sichuan à Chengdu. Depuis 2011, Tian Jin réside en France, où il étudie à l’Université Paris Diderot. Puis, il entre à l’Ecole de photographie Icart-Photo, de 2014 à 2016. A partir de 2014, il entame sa première série de photos intitulée Les Herbes Folles, l’orphelin de la Chine. Cette série de photos lui a valu le Prix d’or del ‘International Photography Awards en 2017.Tian Jin travaille actuellement sur son second projet  La malédiction emportée  par le vent, histoire des villages de leÌ€preux en Chine.

La malédiction emportée  par le vent,

Poursuivant son travail sur les laissés pour compte de la Chine contemporaine, Jin Tian lance en 2016 la série Curse of the wind. A history of leprosy in China (Les démons du vent. Une histoire de la lèpre en Chine).
Selon les chiffres officiels de la République Populaire de Chine, il y avait plus de 500 000 lépreux dans le pays en 1956. Le gouvernement chinois ayant alors instauré une politique de quarantaine à grande échelle pour contenir la propagation de la maladie, des centaines de milliers de malades ont été isolés dans les montagnes et les îles. Du fait de leur long isolement, ces villages ont connu un important sous-développement économique accentué par l’absence d’accès à l’éducation et à la santé publique. Leurs habitants ont subi une discrimination sévère en raison de la terreur inspirée par leur maladie. Aujourd’hui se pose le problème du vieillissement de cette population. Ce chapitre historique touche à sa fin.
Jin Tian est un photographe indépendant, né en Chine et résidant en France. Il s’intéresse aux groupes marginalisés de la société, explorant les relations entre les problèmes sociaux.

Voir sa video

Votre premier souvenir photographique, la première émotion


Le ou la photographe qui a suscité votre passion

 Votre première photographie

Votre plus beau souvenir photographique

Le pire souvenir photographique

Partager :